Vous disposez de fins de pelotes inutilisées et vous devez trouver une occupation pour vos enfants ou petits enfants en vacances ; vous cherchez une idée ? Des bracelets peut-être ? Je vous propose une activité qui convient très bien pour des enfants à partir de six ans et jusqu'à ... Il n'y a pas de limite d'âge en fait.

Je vous propose de fabriquer votre métier avec eux (ça représente déjà un bon moment d'ocupation).

On a besoin d'un carton, d'une paire de ciseaux et de sept fils de laine ou de coton relativement fins, de une à sept couleurs différentes mais de même longueur.

Pour cela il nous faut du carton, le découper en cercle d'une dizaine de centimètres. Pour ma part j'ai choisi le couvercle en carton d'une boite à fromage (de forme ronde). J'avais essayé avec une boite à fromage en bois pour plus de solidité, j'ai tout de suite oublié. Le bois de ces boites étant de mauvaise qualité les fils ne glissent pas, s'accrochent dans les interstices, c'est assez désastreux. Je vous montre mon choix ; une boite à camembert (en carton), mais je pense qu'il y a des emballages pour  fromages fondus qui doivent être encore plus efficaces pour cet usage.

DSCF2694

 Dans ce cercle on va définir 8 emplacements équitablement répartis sur le pourtour, et on fait des encoches de ± 1 cm, comme ça :

DSCF2695

Ainsi que vous pouvez le constater tout cela ne demande aucune précision, d'ailleurs même les boites à fromage ne sont pas tout à fait rondes, contrairement aux apparences.

Donc on coupe en suivant les encoches. Il faut également faire un trou au centre du cercle.

Il nous faut sept brins de laine ou de coton de même longueur et de la longueur désirée. Pour ma part et pour commencer, 40 cm me semblent un bon compromis.

Il faut faire passer tous les brins de laine dans le trou au centre du cercle. Du côté qui sera le dessous de notre métier on laisse quelque centimètres, tout le reste se trouvera sur le dessus. On peut commencer à tisser notre bracelet. Pour cela, nous plaçons chaque brin de laine dans une encoche du pourtour. Puisque nous avons fait huit encoches, il y en a une qui reste libre. Nous comptons trois fils à partir de cette encoche que ma Titite appelle le point zéro et nous faisons passer le fil de la troisième encoche dans l'encoche numéro zéro. À nouveau nous comptons 3 à partir de notre nouveau point 0, comprenez l'encoche libre et nous passons le fil de ce nouveau point trois dans l'encoche qui vient de se libérer. Ensuite on recommence, 0 1 2 3 et on passe le fil du 3 au 0. Ma Titite a trouvé que ça fait comme une machine à coudre. Je n'ai pas très bien compris la ressemblance, mais je n'en doute pas, il y en a forcément une.

ILLUSTRATION.

DSCF2696

La laine rose du point 3 va dans le point 0. Le point 3 deviendra notre nouveau point 0, et le fil bleu qui sera notre nouveau point 3 va prendre la place du fil rose ; l'encoche du fil bleu sera le tout nouveau point 0 et le fil jaune sera donc à la place du tout nouveau point 3, et ainsi de suite.

Puis on tire de temps en temps sur le cordon qui se tisse sous le métier pour le faire descendre.

                                       dessus                                                       dessous

DSCF2698 DSCF2699

 

Cerise sur le gâteau métier, on emmène ses chefs-d'oeuvre à l'école, dans le cartable, on le montre aux copains et ce qu'on a fait avec ; on fait des cadeaux à maman, à mamie, à nounou, à tatie, aux copines pour leurs anniversaires mais aussi à papa.

DSCF2700

 

Le 11 novembre 2016.

Les enfants sont toujours pour moi une source d'merveillement. Mon petit chat, parce que c'est ainsi que l'Infante a décidé qu'on pouvait l'appeler, mon petit chat donc, a trouvé une autre utilité à son bracelet : elle en a fait une tresse pour cheveux. Pour cela une petite barrette a suffit. J'ai trouvé l'idée bien séduisante, en effet.