16 octobre 2013

Chaussons pour bébé taille 3/6/12 mois.

Je ne les ai jamais fait, mais il m'arrive assez souvent d'avoir des demandes pour des chaussons bébé en "grande taille".

J'ai craqué sur ceux de   La Droguerie.

Ces vêtements font partie de la catégorie "spécial initiés" ce qui veut dire que si vous êtes de vrais débutant(e)s vous aurez toutes les peines du monde à comprendre de quoi on parle, même pour les choses les plus simples en apparence.

Crédit : Franck Schmitt

PDF chaussons_chat_La_Droguerie

 Prochain bébé : je les fais.

CEPENDANT, tant queje ne les aurais pas faits, je ne pourrais vous être d'aucune aide. Si vous avez un souci, il faudra vous tourner soit vers Prima, soit vers La Droquerie.

Posté par mamiline à 07:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


Chaussons style chaussures. TU

Ce vêtement fait partie de la catégorie "spécial initiés" ce qui veut dire que si vous êtes de vrais débutant(e)s il faut que vous choisisiez des articles de la catégorie "débuter". Ici vous aurez toutes les peines du monde à comprendre de quoi on parle.
Dans cette éventualité, je vous donne rendez-vous  

 

chaussons blancs

Version imprimable

Aiguilles n° 3. Echantillon : 10 cm = 28 mailles

Points employés : jersey et point mousse.

Commencer par un côté :

Monter 15 mailles,
Tricoter au point mousse pendant 4 rangs.

Au cinquième rang augmenter de 1 maille à droite.
Au sixième rang  tricoter les mailles comme elles se présentent, lorsqu'il ne vous reste plus que 3 mailles sur l'aiguille gauche faire un jeté, tricoter deux mailles ensemble, et enfin tricoter la dernière maille,
Septième rang augmenter de 1 maille à droite,
Huitième rang :tricoter les mailles comme elles se présentent,
Neuvième rang : augmenter de 1 maille à droite,
Dixième rang :tricoter les mailles comme elles se présentent,
Onzième rang : augmenter de 1 maille à droite,
Douzième  rang :tricoter comme le 6ème rang,

Répéter une fois les rangs,7,8,9,10,11,12 

Puis sur le rang suivant (19ème rang) faire une dernière augmentation à droite, 20ème rang, tricoter les mailles comme elles se présentent. On a 23 mailles.

Laisser les mailles en attente,

Faire un second côté symétrique (augmentations et jetés à gauche), Laisser les mailles en attente.

Faire la languette.

Monter 14 mailles et tricoter deux rangs de point mousse puis en jersey endroit pendant 20 rangs et laisser en attente.

Reprendre les 23 mailles du côté dont les dim sont à gauche, puis les 14 mailles de la languette et enfin les 23 mailles du deuxième côte (dim à droite).

Tricoter au point mousse sur les 60 mailles pendant 14 rangs. Ensuite rabattre les mailles des deux côtés et continuer au point mousse sur les 14  mailles centrales pour former la semelle. Tricoter 24 rangs au point mousse puis rabattre les 14 mailles de la semelle.

Faire un second chausson identique.

Finitions.

Faire les coutures de la semelle et du talon. Confectionner deux cordelières de la longueur nécessaire pour faire un lacet et la passer dans les trous prévus sur les côtés du chausson.

Posté par mamiline à 07:02 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2012

Noeuds dans le tricot lors du changement de pelote.

Lorsqu'on doit changer de pelote ou de laine en cours de tricot, comment peut-on faire pour éviter les noeuds disgracieux au milieu du tricotage ?
Il n'y a pas beaucoup de solutions, la première est de faire passer le noeud sur l'envers du travail, il y restera. Pour le cacher sur l'envers il suffit ensuite de  passer les deux brins de laine à l'aide d'une aiguille à laine à travers les mailles, toujours sur l'envers, en faisant attention qu'ils ne soient pas visibles sur l'endroit. Bien que tout à fait possible, cette solution est la moins bonne.

Une meilleure solution est de changer de laine au début du rang au moment ou on n'a pas suffisamment de laine pour faire un rang complet. En procédant de la sorte les fils seront facilement dissimulés au niveau des coutures côtés. Sachez qu'il faut un fil mesurant trois à quatre fois la largeur de votre ouvrage pour faire un rang.... Plus le nombre de mailles est important et plus il est difficile de repérer le moment ou il sera nécessaire de faire le changement.

Personnellement je procède ainsi : je débute un rang avec la nouvelle pelote, ou la nouvelle couleur si je fais des rayures, je noue les deux brins de laine entre eux et je finis le rang. Le rang suivant est tricoté normalement et au troisième rang, j'emmène mes brins de laine dans la première maille comme si je voulais les tricoter mais en prenant soin de les laisser sur l'envers du travail , sans les tricoter. Je tricote donc la première maille avec la nouvelle pelote, puis la deuxième maille normalement,  je tricote la troisième maille comme la première, et la quatrième comme la deuxième. Je continue sur environ huit mailles, ensuite je n'ai plus qu'à couper les brins de laine au ras de mon tricot. L'avantage de cette méthode est que de cette façon je cache les changements de laine en même temps que je tricote, qu'ils sont invisibles et je gagne du temps au moment des finitions.

Posté par mamiline à 11:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

07 décembre 2012

Calculateur magique de tricot.

Ninick, une tricoteuse chercheuse, bidouilleuse, trouveuse de trucs m'a fait découvrir le site Antoinette Deleze.

Avec ce calculateur, vous saurez calculer le nombre de mailles dont vous avez besoin pour vos modèles, comment faire vos diminutions, augmentations.

Il est magique !

Posté par mamiline à 17:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Mon échantillon ne correspond pas à l'échantillon du modèle.

ICI : Il existe un calculateur en ligne c'est une pure merveille.

 

Il arrive très fréquemment que l'échantillon soit nettement plus petit que l'échantillon du modèle.

Dans ce cas il faut adapter le nombre de mailles aux dimensions requises.

Je rappelle que je ne parle jamais en nombre de rangs car cette indication est primordiale lorsqu'on tricote avec une machine à tricoter mais inutile pour le tricot aux aiguilles.

 

A titre d'exemple je vais prendre le cas qui revient assez souvent : l'échantillon ne mesure que 8 cm au lieu de 10.

Puisque Malika qui souhaite faire des bottons n'obtient que 8 cm, je vais partir de cet exemple pour expliquer comment on fait pour rétablir les différentes dimensions. L'échantillon pour les bottons est de 21 mailles pour 10 cm.

Le plus simple consiste à diviser le chiffre 10 par  la mesure obtenue par  ici : 10/8 = 1.25 et ensuite on multiplie tous les nombres indiqués dans le modèle par ce chiffre qu'on vient de déterminer.

A savoir pour les chaussons bébé, au lieu de monter 34 mailles, on doit monter 34 x 1.25 soit 42.5 mailles. Ici je choisis 42 mailles pour respecter la nécessité d'obtenir un nombre pair de mailles.

Ensuite on doit augmenter 4 mailles tous les deux rangs, 4 fois soit 4x4 = 16 augmentations

16 x 1.25 = 20 AUGMENTATIONS

je vais donc augmenter de 5 fois 4 mailles, et ça me convient parce que cela va m'obliger à augmenter de deux rangs et ainsi rétablir la hauteur voulue. (Effectivement, si en largeur l'échantillon ne correspond pas, il en sera de même pour la hauteur.)

Ensuite je vais me contenter de faire les deux rangs suivants pour considérer que la semelle est terminée (puisqu'on a bien tricoté déjà deux rangs supplémentaires)

Généralement les indications sont données en cm pour la hauteur, et ici, bien sûr c'est l'exception qui confirme la règle, je dois tricoter encore 14 rangs de point mousse. Qu'à cela ne tienne, je tricote aussi 14 x 1.25 = 16.8. Je choisis, ici encore, 16 rangs pour respecter un nombre de rangs pairs, 16.8 étant plus près de 16 que de 18.

Ensuite pour le dessus de pied, qui est de 10 mailles, 10 x 1.25 = 12.5 soit 12 mailles.

Selon le modèle je devrais reprendre les mailles de chaque côté jusqu'à ce qu'il ne reste que 12 mailles en attente de chaque côté,

là je vais tricoter jusqu'à ce qu'il reste 12 x 1.25 = 15 mailles et je vérifie 15+15+12 = 42 mailles.

...et miracle, dans le modèle on commence par monter 34 mailles et on fini avec 34 mailles pour faire la tige du chausson, moi  je dis qu'il faut commencer avec 42 mailles... et je finis avec 42 mailles pour la tige.

 

Bien évidemment  il n'y a rien de miraculeux, c'est plutôt "Elémentaire mon cher Watson" il suffit juste de savoir que ça fonctionne parfaitement bien.

Si par contre j'obtiens une dimension supérieure à celle du modèle,

je divise 10 par la dimension obtenue comme dans le cas précédent (par exemple 10/11= 0.909) et je vais procéder de la même façon, je vais multipler toutes les indications par 0.91.

Pour 34 mailles : [34 x 0.91 = 30.94]

 

Je me permets de vous rappeler qu'il y a des petites règles chez les marchands de laine qui font les calculs pour vous. Ça ressemble à ça :

 

IMG_0002

 et c'est très simple d'utilisation, il suffit de lire le résultat.

À ne jamais oublier
Après avoir fait votre échantillon et fait tous vos calculs, faites quelques centimètres de tricot de votre modèle.... et prenez votre mètre de couturière pour vérifier que la largeur de tricot que vous obtenez correspond bien à la largeur qui est indiquée sur le schéma. En effet, l'échantillon vous donne la théorie, avec l'habitude la pratique va correspondre parfaitement (ou quasi parfaitement) à la théorie, mais lorsqu'on débute.... notre tricot évolue en même temps que nous progressons et il faut donc ne pas hésiter à vérifier qu'on ne s'éloigne pas du modèle, que notre façon de tricoter n'a pas trop changé au cours de notre ouvrage. Mesurez, vérifiez votre travail le plus souvent possible.


Posté par mamiline à 17:23 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


L'échantillon, ça sert à quoi ?

Avant de commencer un tricot, on vous donne toujours les indications pour faire un échantillon.

On a souvent une envie irrépressible de commencer tout de suite son ouvrage. Faire un échantillon est le plus souvent ressenti comme une perte de temps. De plus lorsqu'on débute au tricot, on ne comprend ni en quoi c'est utile, ni comment l'utiliser.

L'échantillon a pour but, au final, de vous faire gagner du temps.

En effet, lorsque vous avez choisi le modèle que vous souhaitez créer vous allez lire les explications. Par exemple, je veux faire une brassière taille trois mois. Je vais avoir une  indication sur  le schéma : la brassière en trois mois doit mesurer 26 cm de large. Dans les explications on me dit de monter 81 mailles avec des aiguilles numéro X et on m'indique de façon très précise quelle laine je dois utiliser pour arriver au résultat escompté.

Sur toutes les pelotes de laine on trouve également le nombre de mailles né"cessaire pour obtenir 10 cm de largeur de tricot et le nombre de rangs pour obtenir 10 cm de hauteur, comme sur la pelote ci-dessous.

bandeau de pelote

Malheureusement, en utilisant la laine préconisée, en montant précisément le nombre de mailles indiquées sur le modèle ou sur la pelote, et en utilisant les aiguilles X, je n'obtiens pas la bonne largeur.  Pourquoi n'ai je pas la bonne largeur ? Parce que chacun tricote de manière personnelle, notre tricot sera plus ou moins serré, plus ou moins lâche. Et ça je ne le sais qu'après avoir déjà tricoté pendant quelques centimètres. Je dois défaire ce que je viens si patiemment d'accomplir puis recommencer. De plus si je veux utiliser une autre laine, il y a fort à parier que je vais avoir toutes les peines du monde à m'y retrouver. Or, dans ce blog je ne donne aucune indication sur la laine à utiliser, chacun choisi selon ses goûts. Mais alors, comment puis-je confectionner ce modèle qui me plait tant ?

C'est là qu'intervient notre échantillon.

Je monte le nombre mailles recommandé dans mon modèle pour obtenir un échantillon de 10cm x 10 cm, par exemple 30 mailles. Je tricote quelques centimètres, je retire les aiguilles, je pose mon tricot bien à plat, sans tirer dessus pour l'agrandir et je mesure. J'ai 10 cm, tout va bien, je peux commencer ma brassière. J'ai plus de 10 cm, j'ai moins de 10 cm, je peux calculer le nombre de mailles dont, moi, j'ai besoin. Je me suis évitée des centimètres de tricot sur 81 mailles, le temps passé à faire mon échantillon m'aura fait gagner énormément de temps au final.

Ce qu'il est important de comprendre c'est que 1 cm de plus  sur un échantillon, c'est passer d'une taille naissance à une taille 6 mois, et 1 cm de moins c'est passer d'une taille 3 mois à une taille prématuré.

Je ne parle pas du nombre de rangs, cet élément sert pour le tricot machine, ce qui n'est pas le cas pour mes tricots, sinon le principe est le même.

Maintenant que je sais que mon échantillon ne correspond pas, pour savoir ce que je dois faire je clique ici : Comment faire mon calcul ?

N.B.Cette façon de faire un échantillon n'est pas la seule, mais je ne parle que de celle-ci. Elle doit permettre à de vraies débutantes de se familiariser avec les échantillons. Le but de mon blog étant de permettre à toute personne n'ayant jamais tricoté de se débrouiller par elle-même si elle n'a personne près d'elle pour la conseiller, il vaut mieux éviter de rendre la notion d'échantillon par trop complexe.

Posté par mamiline à 17:22 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

Calculer le nombre de pelotes nécessaires pour le modèle choisi.

Dans ce blog Malola couture nous indique le calcul à faire pour connaître la longueur de laine dont on aura besoin pour faire son ouvrage.

J'ignorais jusqu'à ce jour qu'on pouvait déterminer le nombre de pelotes avec ce genre de calcul (ma marchande de laine qui utilise une toute autre méthode, fait très bien le calcul pour moi). Cependant, je trouve qu'il n'est pas inutile de connaître cette petite astuce.

Après avoir fait son échantillon on doit donc calculer la longueur de laine nécessaire de la façon suivante :

(nombre de rangs de l'échantillon pour 10 cm) x (3 fois la largeur en cm du morceau) x (hauteur du morceau divisé par 10 ) = laine en centimètres

Exemple  pour une pièce de 45 x 60 cm en supposant qu'il fallait tricoter 30 rangs pour obtenir 10 cm de tricot : 

30 x (3x45) x (60/10) = 30 x 135 x 6 = 24 300 cm soit 243 mètres.

Sur les bandeaux entourant les pelotes, la longueur de la pelote y est toujours indiquée ; il devient donc ainsi très facile de savoir combien de pelotes seront nécessaires.

DSCF3344

L'inconvénient de cette méthode : il faut déjà avoir acheté au moins une pelote de laine et fait un échantillon pour déterminer le nombre de pelotes nécessaires. Cependant lorsqu'on veut faire un objet totalement imaginé par nous mêmes, il me semble que cette méthode est vraiment très intéressante.

Posté par mamiline à 14:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

Remplacer une laine par une autre.

Pour remplacer une laine par une autre, il faut estimer le nombre de pelotes qui seront nécessaires.

On calcule la longueur en mètres qui sera nécessaire.

Pour cela, il faut :

Multiplier  le nombre de pelotes prévues dans le modèle par la longueur en mètres de la pelote.

Puis :

Diviser  le résultat par la longueur en mètres de la pelote de remplacement.

 

Le résultat indique le nombre de pelotes nécessaires.

Tous les renseignements dont nous avons besoin figurent sur la bandelette de la pelote.

Si je veux faire un pull prévu avec 10 pelotes de laine d'une certaine qualité, dont les pelotes ont, par exemple une longueur de 114 mètres.

et que je veux la remplacer par une autre laine dont les pelotes ne font que 74 mètres.

Il me faut 10x114 mètres soit 1140 mètres de laine.

J'ai besoin de (1140mètres/74 = 15.40). Je vais devoir me procurer 16 pelotes.

Pour réaliser votre modèle vous aurez ensuite besoin de faire votre échantillon.

Pour déterminer le nombre de mailles nécessaires ce sont aussi nos fameuses règles de trois qui vont nous permettre de convertir toutes les mesures en nombre de mailles.

Si les calculs vous rebutent, le mieux est de choisir une laine qui d'une part se tricote avec des aiguilles de même numéro que ce qui est prévu dans le modèle, et dont l'échantillon demande un nombre de mailles sensiblement égal dans les deux qualités de laine. De  toutes les façons, si vous vous éloignez trop de ces deux paramètres, les résultats seront extrêmement différents, les risques de déceptions deviennent très importants.

calculateurPour faire les calculs, on peut utiliser la calculette mais aussi les petites règles à calcul spécialement étudiées pour le tricot vendues chez nos marchands de laine et qui ressemblent à ça :

 

 

Posté par mamiline à 11:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 novembre 2012

Pour insérer des perles dans un tricot.

http://rosemarygoround.blogspot.fr/2007/08/tutorials-r-us.html

Je vous propose une traduction personnelle des notes de Rosemary.

Il est nécessaire de trouver du fil d'acier très fin. 3.5 à 4 cm de fil suffisent.



Ensuite, aux deux tiers environ pliez le fil avec votre ongle. 

Utiliserz des pinces (genre pinces à bijoux) pour aplatir le fil.

Le côté plus long sera pratique lors de l'ajout de la perle. 

Glissez le fil à travers la "maille à perler" tandis que la maille est toujours sur l'aiguille, puis retirez la maille de l'aiguille, comme ci-dessous. 

Insérez le fil dans la perle. 

Poussez la perle vers le bas sur les deux  épaisseurs de fil. 

Faites passer la perle sur la maille. 

Remettez la maille sur l'aiguille 

et tricotez-la comme d'habitude. 

Voila! 

La perle ne pourra pas bouger.

Posté par mamiline à 07:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 novembre 2012

Savoir lire la bague entourant les pelotes de laine.

Lorsqu'on veut acheter de la laine il est toujours utile de connaitre dès le départ le maximum de renseignements sur ce qu'on achète. La bande de papier qui entoure la pelote nous donne de très précieux critères de sélection.

bandeau de pelote

Sur le bandeau on nous indique  :

Le numéro d'aiguille conseillé pour tricoter avec cette laine.

Le nombre de mailles à tricoter pour obtenir 10 cm de tricot.

Le poids de la pelote. Le plus souvent elle est de 50 grammes, mais pas toujours. Quand on dit 1 pelote de laine sans autre précision, il s'agit donc d'une pelote de 50 grammes.

La longueur de fil dans la pelote,  ce renseignement peut être intéressant lorsqu'on veut remplacer une laine par une autre.

Le numéro du bain utile pour acheter d'éventuelles pelotes manquantes.

La composition du fil.

Les conseils de lavage.

L'origine, c'est à dire "made in ???".

 

 

Posté par mamiline à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :