Lorsqu'on doit changer de pelote ou de laine en cours de tricot, comment peut-on faire pour éviter les noeuds disgracieux au milieu du tricotage ?
Il n'y a pas beaucoup de solutions, la première est de faire passer le noeud sur l'envers du travail, il y restera. Pour le cacher sur l'envers il suffit ensuite de  passer les deux brins de laine à l'aide d'une aiguille à laine à travers les mailles, toujours sur l'envers, en faisant attention qu'ils ne soient pas visibles sur l'endroit. Bien que tout à fait possible, cette solution est la moins bonne.

Une meilleure solution est de changer de laine au début du rang au moment ou on n'a pas suffisamment de laine pour faire un rang complet. En procédant de la sorte les fils seront facilement dissimulés au niveau des coutures côtés. Sachez qu'il faut un fil mesurant trois à quatre fois la largeur de votre ouvrage pour faire un rang.... Plus le nombre de mailles est important et plus il est difficile de repérer le moment ou il sera nécessaire de faire le changement.

Personnellement je procède ainsi : je débute un rang avec la nouvelle pelote, ou la nouvelle couleur si je fais des rayures, je noue les deux brins de laine entre eux et je finis le rang. Le rang suivant est tricoté normalement et au troisième rang, j'emmène mes brins de laine dans la première maille comme si je voulais les tricoter mais en prenant soin de les laisser sur l'envers du travail , sans les tricoter. Je tricote donc la première maille avec la nouvelle pelote, puis la deuxième maille normalement,  je tricote la troisième maille comme la première, et la quatrième comme la deuxième. Je continue sur environ huit mailles, ensuite je n'ai plus qu'à couper les brins de laine au ras de mon tricot. L'avantage de cette méthode est que de cette façon je cache les changements de laine en même temps que je tricote, qu'ils sont invisibles et je gagne du temps au moment des finitions.