Avant de commencer un tricot, on vous donne toujours les indications pour faire un échantillon.

On a souvent une envie irrépressible de commencer tout de suite son ouvrage. Faire un échantillon est le plus souvent ressenti comme une perte de temps. De plus lorsqu'on débute au tricot, on ne comprend ni en quoi c'est utile, ni comment l'utiliser.

L'échantillon a pour but, au final, de vous faire gagner du temps.

En effet, lorsque vous avez choisi le modèle que vous souhaitez créer vous allez lire les explications. Par exemple, je veux faire une brassière taille trois mois. Je vais avoir une  indication sur  le schéma : la brassière en trois mois doit mesurer 26 cm de large. Dans les explications on me dit de monter 81 mailles avec des aiguilles numéro X et on m'indique de façon très précise quelle laine je dois utiliser pour arriver au résultat escompté.

Sur toutes les pelotes de laine on trouve également le nombre de mailles né"cessaire pour obtenir 10 cm de largeur de tricot et le nombre de rangs pour obtenir 10 cm de hauteur, comme sur la pelote ci-dessous.

bandeau de pelote

Malheureusement, en utilisant la laine préconisée, en montant précisément le nombre de mailles indiquées sur le modèle ou sur la pelote, et en utilisant les aiguilles X, je n'obtiens pas la bonne largeur.  Pourquoi n'ai je pas la bonne largeur ? Parce que chacun tricote de manière personnelle, notre tricot sera plus ou moins serré, plus ou moins lâche. Et ça je ne le sais qu'après avoir déjà tricoté pendant quelques centimètres. Je dois défaire ce que je viens si patiemment d'accomplir puis recommencer. De plus si je veux utiliser une autre laine, il y a fort à parier que je vais avoir toutes les peines du monde à m'y retrouver. Or, dans ce blog je ne donne aucune indication sur la laine à utiliser, chacun choisi selon ses goûts. Mais alors, comment puis-je confectionner ce modèle qui me plait tant ?

C'est là qu'intervient notre échantillon.

Je monte le nombre mailles recommandé dans mon modèle pour obtenir un échantillon de 10cm x 10 cm, par exemple 30 mailles. Je tricote quelques centimètres, je retire les aiguilles, je pose mon tricot bien à plat, sans tirer dessus pour l'agrandir et je mesure. J'ai 10 cm, tout va bien, je peux commencer ma brassière. J'ai plus de 10 cm, j'ai moins de 10 cm, je peux calculer le nombre de mailles dont, moi, j'ai besoin. Je me suis évitée des centimètres de tricot sur 81 mailles, le temps passé à faire mon échantillon m'aura fait gagner énormément de temps au final.

Ce qu'il est important de comprendre c'est que 1 cm de plus  sur un échantillon, c'est passer d'une taille naissance à une taille 6 mois, et 1 cm de moins c'est passer d'une taille 3 mois à une taille prématuré.

Je ne parle pas du nombre de rangs, cet élément sert pour le tricot machine, ce qui n'est pas le cas pour mes tricots, sinon le principe est le même.

Maintenant que je sais que mon échantillon ne correspond pas, pour savoir ce que je dois faire je clique ici : Comment faire mon calcul ?

N.B.Cette façon de faire un échantillon n'est pas la seule, mais je ne parle que de celle-ci. Elle doit permettre à de vraies débutantes de se familiariser avec les échantillons. Le but de mon blog étant de permettre à toute personne n'ayant jamais tricoté de se débrouiller par elle-même si elle n'a personne près d'elle pour la conseiller, il vaut mieux éviter de rendre la notion d'échantillon par trop complexe.